DIY Atelier : 20 000 Lieues sous les Mers (PDF)

October 27, 2017

 

Le principe : 

Pour se familiariser avec la variété fantastique des animaux marins, 2 niveaux de découverte possibles :

Le jeune enfant manipule les cartes imagées. Si l'adulte peut fournir des figurines de poissons & autres baleines ou phoques, vous pourrez par la suite procéder à l'association par paires animal marin / carte, (procédé préfigurant la lecture, pour les tous petits). Si l'adulte ne peut fournir de figurines, il peut orienter l'enfant dans ses découvertes en lui fournissant quelques informations sur chaque animal évoqué. (du coup, petites recherches? ;-) )

Les plus grands pourront se concentrer sur la lecture et l'orthographe des noms des animaux marins, en procédant également à une mise en paire bête / nom.

 

L'utilité:

Jules Verne avait vu juste ! Les fonds marins regorgent en effet de créatures aussi différentes que magnifiques, dont l'homme capture souvent la beauté... Qu'elles vous impressionnent  ou qu'elles vous fassent rêver, venez faire découvrir à votre enfant les merveilles cachées du monde sous-marin : commentez ensemble notre sélection de 20 animaux venus d'horizons  très divers !

Cet atelier est adapté aux jeunes enfants comme à ceux approchant l'âge de la lecture. Vous pouvez adapter cette sélection aux goûts de votre enfant. (Un jeune enfant débutera avec une courte sélection de votre choix, soit 4 à 6 cartes.)

Tout en suivant votre enfant dans ses centres d'intérêts pour ce sujet, vous pourrez lui donner des informations concrètes et enrichissantes sur le sujet : les différences entre une otarie et un éléphant de mer, comment se nourrit une étoile de mer (oui, j'avais dit "recherches"!)  la capacité qu'ont certains animaux marins à se rendre sur la terre ferme, la ponte des œufs ... bref, lâchez-vous!

Vous pourrez par la suite poursuivre vos découvertes des animaux marins ensemble : je conseille une visite de l'Aquarium de Paris situé au Trocadéro. L'ambiance est tamisée, c'est calme, parfois même hypnotique quand on regarde le ballet des poissons... Il y a de grands  bassins aussi. Nous y sommes allés plusieurs fois en famille, on en ressortait zénifiés... L'énorme bonus quand il fait super chaud à Paris, la clim y est au poil ! Vous pouvez également conseiller certains reportages pour les plus âgés... (National Geographic fait de top reportages!)

 

Ingrédients:

Cet article fait partie d'une série de 10 thèmes abordés, qui seront tous centralisés au sein de la "Boîte à Mots", qui arrive bientôt. J'ai donc essayé de rédiger ces articles tous de la même manière, pour vous faciliter le travail. C'est parti ! 

 

Vous trouverez 3 PDF ci-dessous pour cet atelier. En fonction de l'âge de votre enfant :

1/ S'il est très jeune, dès qu'il sait saisir des objets, vous pouvez sélectionner 4 cartes dites mignonnes, au sein des 20 animaux marins présentés. Je suggère le poisson-clown, le dauphin, l'étoile de mer, l'otarie, l'hippocampe... vous pouvez opter pour les cartes où figurent  "les images" pour commencer. En lui présentant chaque animal, en lui montrant les pattes / nageoires / pinces / têtes / becs (bouches?) ... vous enrichirez déjà son vocabulaire. Par la suite, vous pourrez procéder à une mise en paire avec des figurines, selon la méthode développée par Maria Montessori (et qui aide l'enfant à conceptualiser qu'un objet réel correspond à une image précise)

2/ Si votre enfant est un peu plus âgé, dès 2 ou 3 ans parfois, et que vous chercher une familiarisation à la lecture, vous pouvez utiliser directement les cartes de "mise en paires" et de "référentiel"

 

Voici donc les PDF.

En fonction de l'âge de votre enfant, vous trouverez celui qui vous convient ici :

"20 000 Lieues sous les Mers" - les images   (contient des cartes-images) 

"20 000 Lieues sous les Mers" - le référentiel  (contient les mêmes cartes, renseignées du nom de l'oiseau. Ce sont les cartes de contrôle)    

"20 000 Lieues sous les Mers" - la mise en paires.  (cartes avec les images, puis des bandeaux contenant les noms des oiseaux, à associer aux bonnes images)

- une plastifieuse à chaud, pour rendre les cartes presque indestructibles! (la mienne est au format A3 et vient de chez Lidl, 20€. Comment ai-je fait pour vivre sans? Office Dépôt en propose  aussi), ainsi que des feuillets à plastifier,

- du matériel de découpe : un massicot pour aller vite, sinon de bons ciseaux, car les cartes  une fois plastifiées sont relativement épaisses. Un cutter sur un tapis de découpe ça marche aussi, mais je conseille, pour avoir tout essayé, d'utiliser le massicot pour les cartes et les ciseaux pour les bandeaux de noms. Pour ceux qui n'ont pas de massicot, les bons vieux ciseaux sont top ! Le cutter c'était pas génial...

- un petit contenant pour ranger le tout et mettre l'atelier à disposition de l'enfant. J'ai opté pour de petits sacs Ziploc. Économiques, faciles à ranger, on peut écrire dessus ou le décorer pour l'identifier... Une petite pochette plastique, un sac à congélation... beaucoup de choses marchent aussi bien. Personnalisez un poil, les enfants adorent ! (Stickers et autres...)

 

Recette :

1. Selon l'âge de l'enfant, vous pourrez observer les animaux marins ensemble, les nommer, imiter leurs cris (heu, à bien y réfléchir ça je me méfierai si j'étais vous. Au début j'ai fait la maligne avec l'otarie... mais, le cri du crabe siouplé? La différence avec la crevette? Oui. Pask'en plus il faut que ça soit différent) décrire les parties de leurs corps (pattes, pinces, nageoires, tête, queue qui sert souvent aussi de nageoire/pieds pour l'otarie et l'éléphant de mer...) comparer avec nous (pieds vs queue, nageoires vs bras : lesquels sont les plus utiles...) les comparer entre eux (plus petites/ plus nageoires, qui a des pinces, le plus grand, le plus petit, ceux qui peuvent aller sur terre, le mystère profond de la respiration sous l'eau, les trous de nez de l'otarie qui se bouchent sous l'eau...) parler de leur habitat, de leur alimentation... à vous de choisir et d'adapter les notions abordées. Lâchez vous et faites vous plaisir! (Là aussi j'ai appris un paquet de trucs figurez-vous... ;-)

 

2. Pour les enfants en âge, ou ayant émis le désir de se familiariser avec la lecture, vous pourrez procéder aux associations par paires en faisant correspondre à chaque animal le bon nom. Les cartes du référentiel aideront à l'auto-correction.

Et oui, la mise en paires est un exercice auto-correctif : dans les fichiers PDF à disposition, vous trouverez "le référentiel", un ensemble des cartes renseignées de l'animal marin et de son nom, qui permet à l'enfant de se corriger en cas d'erreur.

 

Opération Confection des Cartes donc :

Attention, ça va être très simple. Un poil longuet, comme je le disais sur un autre article de la même série, mais très simple.

  • Découpe des éléments que vous avec choisis après avoir imprimé les PDF. C'est parti. 

  •  Plastification. Plastifiage. Plastificage. Ad plastificam en latin. Plastficaçao en portugais. Encore eusse-t-il fallu que vous plastifiâtes, en vieux français... 

  • Découpez les contours à nouveau. (Oui, je sais. Vous venez juste de vous faire les 40 cartes et les bandeaux. Oui, il faut se les refaire. Ben moi aussi ça m'a bien faite ch...agrin, mais c'est presque fini. Courage. Je me fais les articles les uns après les autres si ça peut vous motiver : j'avais dû faire une pause dans cette série d'articles, mais là, ça fait 2 jours que je découpe sans arrêt en prenant des photos pour les articles à venir... ce qui accélère le truc en plus je vous dit pas. Que du bonheur)

  • Pour les stocker, je conseiller quelque chose de facile à manipuler, pas cher, décorable... Of course : Ze petit Ziploc (1L) ! (Oui, bon, je sais, c'est moyen glamour. Mais en plus on peut écrire dessus ou le décorer ! Je vais ajouter des stickers au mien.) L'enfant est du coup capable de ranger cette activité tout seul, légèrement encouragé par l'adulte, que j'aime les doux euphémismes moi... chaque fois que je la lis celle-là je me marre. Je revois Lily, notre fille, 3 ans et demie rââââââler tout ce qu'elle a pu parce que j'ai eu l'outrecuidance d'insister "légèrement" pour qu'elle range...

  • Pratique à stocker, l'enfant le déchire "même pas mal, il les vendent par 10"... J'ose le "nickel". Vous pouvez aussi utiliser des élastiques pour séparer les paquets d'images et de noms.

Tadaaaaaa ! (oui j'ai déjà écris cette onomatopée dans d'autres articles, mais j'aime bien)

Pas si mal le résultat final, non?

Comme je le soulignais précédemment, cet article fera partie d'un ensemble, la Boîte à Mots (qui changera ptêt de nom d'ici là...) qui centralisera tous les thèmes abordés (les Animaux de la Ferme et les Animaux de Compagnie, le Monde des Insectes, Et volent dans le Ciel, les Moyens de Transport, les Vêtements de tous les Jours, sont déjà présentés sur le blog, pas mal d'autres arrivent encore !)

 

Profitez bien et bon fun !

A bientôt,

France.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

On aime beaucoup...
Posts à l'affiche

DIY Montessori : Trucs & étapes à respecter.

October 22, 2018

1/10
Please reload

Posts Récents